Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Espaces, externalités de connaissance et innovation : éclairages théoriques et empiriques

HUSSLER, Caroline (2004) Espaces, externalités de connaissance et innovation : éclairages théoriques et empiriques. Thèses de doctorat, Université Louis Pasteur.

Plein texte disponible en tant que :

HTML
2 Kb
PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
1688 Kb

Résumé

Cette thèse a pour objectif de contribuer a l'analyse de l'inscription spatiale des comportements d'innovation, par l'examen de l'influence d'espaces non géographiques (des espaces organises) sur les phénomènes de production et de diffusion de connaissances. Nous présentons tout d'abord (chapitre 1) une revue des débats sur la relation espaces-innovation afin de mettre en lumière les faiblesses de la littérature empirique, qui se concentre sur une conception géographique de l'espace, et occulte le renouveau conceptuel, selon lequel l'espace est un construit humain multidimensionnel. puis, nous analysons le pouvoir explicatif de l'espace culturel sur la diffusion de connaissances (chapitre 2). En montrant que certains espaces non géographiques ont un impact significatif sur l'innovation, Ce chapitre nous incite a perfectionner l'analyse en testant le besoin simultané de proximité géographique et non géographique pour favoriser l'innovation. Nous examinons alors la substituabilite entre proximité géographique et proximité organisationnelle dans la diffusion de connaissances, sur la base d'une étude des réseaux d'inventeurs d'une université française (chapitre 3). Nos résultats montrent que l'espace relationnel des agents explique en partie la géographie des flux de connaissances qu'ils échangent, Nous précisons alors les contours de l'espace relationnel a l'œuvre dans le processus d'innovation des entreprises industrielles françaises (chapitre 4). Ces premiers chapitres nous conduisent a affirmer le rôle des espaces organises (non systématiquement corrélés à l'espace géographique) comme catalyseurs des externalités de connaissances. les spillovers n'apparaissant plus comme la simple conséquence d'une localisation particuliers, mais semblent endogènes Nous intégrons alors cette dimension endogène des spillovers dans un modèle théorique de choix de localisation (chapitre 5) et mettons en évidence une tendance à l'éloignement géographique des firmes.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Sciences économiques
Mots-clés libres:changement organisationnel ; économie du savoir ; innovations
Sujets:UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-10 Economie, gestion, management, marketing
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 300 Sciences sociales > 330 Économie > 330.1 Systèmes et théories
Classification Thèses Unistra > Droit, économie, gestion et science politique > Sciences économiques et de gestion > 330 Économie > 330.1 Systèmes et théories

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-20 Commerce, vente, distribution
Code ID:874
Déposé le :10 Janvier 2005

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement