Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

La croissance économique sous l'hypothèse d'utilité relative.

PHAM, Thi Kim Cuong (2004) La croissance économique sous l'hypothèse d'utilité relative. Thèses de doctorat, Université Louis Pasteur.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
1531 Kb

Résumé

Le postulat d'utilitée relative énonce que la fonction d'utilité d'un individu dépend en partie de sa position relative dans l'économie en termes de prospéritée matérielle, ce qui est assimilée à la préférence pour un statut social. Cette manière de déterminer le statut social d'un agent est basée sur une mesure objective, laquelle se distingue de la mesure subjective telle que la personnalité de l'agent, ses actions, ou encore son engagement social. Sur le plan empirique, cette thèse consiste à examiner l'hypothèse d'utilité relative contre l'hypothèse d'utilité absolue en utilisant les données de ménages allemands extraites de la base German Socio-Economic Panel. Les résultats d'estimation indiquent que les données sont compatibles avec la relativité de l'utilité : l'utilité d'un agent dépend positivement de son revenu et négativement d'un niveau de référence, lequel est le revenu du Land où il réside. Sur le plan théorique, l'apport de cette thèse est résumé en deux analyses concernant les implications de la quête de statut sur : (i) la relation entre la croissance et la répartition de la richesse d'une part et la relation entre la croissance et le bien-être d'autre part; (ii) la relation entre la croissance et la politique publique en matière de fourniture du capital public et de protection de l'environnement. Les résultats obtenus soulignent le rôle de la quête d'un statut comme un élément d'explication de la répartition de la richesse ainsi que de la relation entre cette dernière et la croissance. Il est également montré que la relation entre la croissance et le bien-être n'est plus croissante et monotone comme dans le cas ne prenant pas en compte l'effet de statut. Ce résultat corrobore l'intuition selon laquelle la relativité de l'utilité peut être considérée comme une explication de l'absence de corrélation positive, observée dans les études empiriques, entre le bien-être moyen agrégé et le revenu par habitant. Par ailleurs, nos résultats suggèrent que la compétition sociale en vue d'améliorer le statut social devrait être considérée comme une explication de l'arbitrage entre les politiques économique et environnementale, de la disparité de la taille du gouvernement dans l'économie et de la disparité du taux de croissance des économies identiques.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 300 Sciences sociales > 330 Économie > 331 Economie du travail
Classification Thèses Unistra > Droit, économie, gestion et science politique > Sciences économiques et de gestion > 330 Économie > 331 Economie du travail

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-21 Ressources humaines
UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-10 Economie, gestion, management, marketing
Code ID:879
Déposé le :05 Avril 2005

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement