Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Liberté et Choix social - Contribution à l’analyse de la liberté en économie normative

IGERSHEIM, Herrade (2004) Liberté et Choix social - Contribution à l’analyse de la liberté en économie normative. Thèses de doctorat, Université Louis Pasteur.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
2335 Kb

Résumé

Quelle est la conception de la liberté à privilégier impérativement lors de l’élaboration d’une théorie économique de la justice distributive ? Comment, dans un champ disciplinaire bien particulier, celui de la théorie du choix social, les modalités de l’intervention publique peuvent-elles être déterminées afin de respecter, de protéger, de garantir aux membres de la société cette conception de la liberté ? Telles sont les questions auxquelles nous répondons dans notre thèse. Notre étude est divisée en deux parties : la première vise à mettre au point un concept opérationnel et synthétique de liberté. Dans notre seconde partie, nous nous efforçons d’appliquer ce concept à un contexte bien particulier, la théorie du choix social. L’élaboration d’un concept opérationnel de liberté fait appel aux couples liberté des Anciens / liberté des Modernes et liberté négative / positive ainsi qu’à la notion de responsabilité individuelle. La nécessité d’un dépassement de l’opposition liberté des Anciens et liberté des Modernes est expressément soulignée par Rawls, à la suite de Hegel. Nous mettons ainsi en relief la notion de réconciliation. Traitée à un niveau très abstrait par ces auteurs, la liberté “moderne” doit également être analysée à un niveau plus concret. Le couple liberté négative / liberté positive est alors considéré. Il peut être adéquatement pris en compte grâce à la notion de capabilité développée par Sen. L’analyse comparative des approches de Roemer et de Sen nous permet de montrer en quoi l’approche de Roemer étend la portée de la capabilité de Sen en intégrant des aspects originaux spécifiques à la prise en compte de la responsabilité individuelle. C’est le troisième et dernier élément que nous devons intégrer dans notre concept de liberté. Ce concept de liberté offre une solution satisfaisante aux paradoxes formulés dans la théorie du choix social, en particulier au paradoxe libéral-parétien de Sen qui représente la première tentative d’introduction des droits et libertés individuels en théorie du choix social, et au paradoxe de Gibbard. Notre concept de liberté nous permet de construire des outils conceptuels et formels et de proposer des solutions pour ces paradoxes. Enfin, nous menons une analyse exploratoire de la notion de modification des préférences et suggérons un mécanisme de modification des préférences qui, appliqué à une société où se manifestent des cycles de préférences collectives, mène de lui-même à un choix social. Ce Mécanisme de Modification des Préférences (MMP), fondé sur notre concept de liberté, constitue la synthèse de notre travail.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Mots-clés libres:Economie du bien-être, Théorie du choix social, Liberté, Responsabilité, Rawls, Sen, Paradoxe libéral-parétien
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 300 Sciences sociales > 330 Économie > 330.1 Systèmes et théories
Classification Thèses Unistra > Droit, économie, gestion et science politique > Sciences économiques et de gestion > 330 Économie > 330.1 Systèmes et théories

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-20 Commerce, vente, distribution
UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-10 Economie, gestion, management, marketing
Code ID:895
Déposé le :07 Février 2005

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement