Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Organisation socio-spatiale d’une population de renards roux (Vulpes vulpes) en milieu rural : nature des relations et degrés de parenté entre individus de mêmes groupes spatiaux

HENRY, Caroline (2004) Organisation socio-spatiale d’une population de renards roux (Vulpes vulpes) en milieu rural : nature des relations et degrés de parenté entre individus de mêmes groupes spatiaux. Thèses de doctorat, Université Louis Pasteur.

Plein texte disponible en tant que :

HTML
2 Kb
PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
5333 Kb

Résumé

Cette étude a permis d’aborder les aspects de l’organisation socio-spatiale d’une population de renards roux dans les Ardennes françaises, en associant des données démographiques, de suivi des individus par radio-pistage et d’analyses génétiques de leurs degrés de parenté. Nous avons pu mettre en évidence la présence de grands groupes spatiaux en milieu rural, ayant la particularité d’être temporaires, instables et composés majoritairement d’individus peu apparentés, ayant de rares contacts sociaux malgré une grande tolérance spatiale. Ces groupes paraissent très différents de ceux décrits comme sociaux, familiaux et territoriaux, étudiés en milieu urbain, ce qui s’explique en partie par une forte mortalité et une forte dispersion de notre population. Nous développons le fait que des facteurs autres que la disponibilité alimentaire doivent également être pris en compte dans la formation des groupes spatiaux et que celle-ci n’est pas nécessairement basée sur la philopatrie. This study has developed some aspects of the socio-spatial organization of a red fox population living in the French Ardennes. It combines demographic data, radio-tracking and genetic analysis of relatedness. We have shown the existence of large spatial groups in rural habitat, with the particularity of being temporary, instable and consisting essentially of non-related individuals with rare social interactions despite high spatial tolerance. Many differences appear with urban fox groups, described as social, familial and territorial. Such differences may be explained by the high mortality and dispersion in our population. In conclusion, we point out that others factors than resource availability have also to be considered to explain spatial group formation, which is not necessarily based on philopatry.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Mots-clés libres:renard roux, Vulpes vulpes, groupes spatiaux, relations inter-individuelles, degré de parenté, dispersion, milieu rural red fox, Vulpes vulpes, spatial groups, relationships, degree of relatedness, dispersion, rural habitat
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 590 Animaux. Zoologie > 599 Mammifères > 599.7 Carnivores
Classification Thèses Unistra > Sciences, technologies > Sciences de la nature et mathématiques > 590 Animaux. Zoologie > 599 Mammifères > 599.7 Carnivores

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-31 Recherche, recherche et développement
UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-16 Sciences de la vie et de la santé, psychologie
Code ID:904
Déposé le :07 Mars 2005

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement